Forum de Projet Homère

Forum lié au site Projet Homère sur la langue grecque

Bienvenue sur le forum de Projet Homère !!!!! Ceux qui désirent participer sont priés de s’inscrire

Thème 1456

Partagez
avatar
Yves
Modérateur
Modérateur

Messages : 1884
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 78
Localisation : France (Drôme) et Péloponnèse

Thème 1456

Message  Yves le Sam 1 Oct - 22:50

Voici la suite des Paysans.


Les niveaux les plus faibles pourront s'arrêter après la première phrase.
Les plus forts iront jusqu'au bout.


En ce moment, trois hommes à cheval sortirent par la grille de Couches, et les paysans reconnurent le général et son domestique avec Michaud, le garde général, qui s'élancèrent au galop vers la place; Tonsard et les siens y arrivèrent quelques minutes après eux. Les délinquants; hommes et femmes, n'avaient fait aucune résistance; ils étaient tous entre les cinq gendarmes de Soulanges et les quinze autres venus de La-Ville-aux-Fayes. Tout le village était rassemblé là. Les enfants, les pères et les mères des prisonniers allaient et venaient et leur apportaient ce dont ils avaient besoin pour passer les temps de leur prison. C'était un coup d'oeil assez curieux que celui de cette population campagnarde, exaspérée, mais à peu près siencieuse, comme si elle avait pris un parti. Les vieilles et les trois jeunes femmes étaient les seules qui parlassent. Les enfants, les petites filles étaient juchés sur des bois et des tas de pierres pour mieux voir.


Dernière édition par Yves le Sam 1 Oct - 23:23, édité 1 fois
avatar
Yves
Modérateur
Modérateur

Messages : 1884
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 78
Localisation : France (Drôme) et Péloponnèse

Re: Thème 1456

Message  Yves le Sam 1 Oct - 22:59

Ταυτόχρονα, τρεις καβαλάρηδες ξετρύπωσαν από την καγκελόπορτα της Κους και οι χωριάτες αναγνώρισαν το στρατηγό, τον υπηρέτη του και το Μισό, το γενικό του φρουρό, που ξαφνικά προχώρησαν με καλπασμό προς την πλατεία. Ο Τονσάρ και οι δικοί του έφθασαν εκεί ύστερα από λίγα λεπτά. Οι κακοποιοί , οι άντρες και οι γυναίκες, δεν είχαν αντισταθεί καθόλου, ήταν όλοι τους ανάμεσα στους πέντε χωροφύλακες της Σουλάντζ και στους δεκαπέντε άλλους από το τμήμα της Λα-Βιλ-o-Φαï. Όλοι οι κάτοικοι ήταν μαζεμένοι επιτόπου. Τα παιδιά, οι πατέρες και οι μητέρες των αιχμάλωτων πηγαινοέρχονταν, φέρνοντάς τους όσα χρειάζονταν σ΄ όλο το διάστημα της φυλάκισής τους. Φανέρωνε αρκετά παράξενος αυτός ο επαρχιώτης πληθυσμός, εξαγριωμένος, αλλά περίπου σιωπηλός, σαν να είχε αποδεχτεί τη μοίρα του. Μόνο μιλούσαν οι γριές και οι τρεις νέες γυναίκες, Τα παιδιά, τα κοριτσάκια ήταν κουρνιασμένα σε σωρούς από ξύλα και πέτρες.
avatar
Helene
Admin
Admin

Messages : 5447
Date d'inscription : 12/04/2012
Localisation : Athènes- Grèce

Re: Thème 1456

Message  Helene le Dim 2 Oct - 13:53

C'est bien dans l'ensemble Yves juste une phrase dont le sens n'allait pas trop bien!


C'était un coup d'oeil assez curieux que celui de cette population campagnarde, - Ici c'est mieux de traduire par - Σαν περίεργη πινελιά φαινόταν αυτός ο αγροτικός πληθυσμός


___________________________________________________________________________________________
ΜΕΛΕΤΕΙ ΤΟ ΠΑΝ

Contenu sponsorisé

Re: Thème 1456

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 24 Juil - 14:30