Forum de Projet Homère

Forum lié au site Projet Homère sur la langue grecque

Bienvenue sur le forum de Projet Homère !!!!! Ceux qui désirent participer sont priés de s’inscrire

Thème 60

Partagez
avatar
Yves
Modérateur
Modérateur

Messages : 2012
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 78
Localisation : France (Drôme) et Péloponnèse

Thème 60

Message  Yves le Ven 28 Juil - 21:34

Les Lettres de mon moulin d' Alphonse Daudet
Le phare des Sanguinaires

C'était dans cette île enchantée qu'avant d'avoir un moulin j'allais m'enfermer quelquefois, lorsque j'avais besoin de grand air et de solitude.
Ce que je faisais?
Ce que je fais ici, moins encore. Quand le mistral ou la tramontane ne soufflaient pas trop fort, je venais me mettre entre deux roches au ras de l'eau, au milieu des goélands, des merles, des hirondelles, et j'y restais presque tout le jour dans cette espèce de stupeur et d'accablement délicieux que donne la contemplation de la mer. Vous connaissez, n'est-ce pas, cette jolie griserie de l'âme? On ne pense pas, on ne rêve pas non plus. Tout votre être vous échappe, s'envole, s'éparpille. On est la mouette qui plonge, la poussière d'écume qui flotte au soleil entre deux vagues, la fumée blanche de ce paquebot qui s'éloigne, ce petit corailleur à voile rouge, cette perle d'eau, ce flocon de brume, tout excepté soi-même... Oh! que j'en ai passé dans mon île de ces belles heure de demi-sommeil et d'éparpillement!...


corailleur= barque légère frétée pour la pêche au corail. Elle était équipée d'une unique voile latine et le plus souvent, venait de Gênes.
éparpillement= Jacques Henri Bornecque (Les Années d'appentissage d' Alphonse Daudet) a établi un rapprochement entre le passage de la 5ème des "Rêveries du promeneur solitaire" de Rousseau. Il y a, en effet, des échos d'un texte à l'autre, et d'une différence essentielle: là où Rousseau tente de saisir profondément son être, Daudet vit une expérience de l'éparpillement.


Dernière édition par Yves le Sam 29 Juil - 0:04, édité 1 fois
avatar
Yves
Modérateur
Modérateur

Messages : 2012
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 78
Localisation : France (Drôme) et Péloponnèse

Γράμματα από το μύλο μου

Message  Yves le Sam 29 Juil - 0:03

Ο φάρος του αρχιπελάγου των Sanguinaires,

Σ΄ αυτά ακριβώς τα μαγευτικά νησάκια πήγαινα να απομονώνομαι καμία φορά, πριν αγοράσω ένα μύλο, όποτε χρειαζόμουν ύπαιθρο και μοναξιά.
Με τι ασχολούμουν;
Όπως εδώ, λίγο πολύ. Όταν ο βοριάς ή η τραμουντάνα δε φυσούσε πολύ, πήγαινα να μαζευτώ ανάμεσα σε δύο βράχια, ξυστά από το νερό, ακριβώς στη μέση των γλάρων, των κοτσύφων, των χελιδονιών, παραμένοντας εκεί σχεδόν ολημερίς, κάπως σαστισμένος και στην κατάσταση απολαυστικής χαυνώσης, εάν μείνετε έκθαμπος μπρος στη θάλασσα. Μήπως ξέρετε, έτσι δεν είναι, αυτή τη ζάλη του νου; Δε σκέπτεστε, ούτε ονειρεύεστε. Σας ξεφεύγει όλο σας το είναι , κάνει φτερά, διαλύεται. Γίνατε ο γλάρος που βουτάει στο νερό, ο άφρος των αλλεπάλληλων κυμάτων που αναδύεται στον ήλιο, ο άσπρος καπνός αυτού του υπερωκεανίου που ξανοίγεται, αυτό το μικρό ιστιοφόρο μ΄ ένα κόκκινο πανί, αυτό το μαργαριτάρι από νερό, αυτό το πούπουλο καταχνιάς, όλα αυτά, εξαιρουμένου του είναι σας. Ω! Πόσες ευτυχισμένες ώρες πέρασα α΄ αυτά τα νησιά, έτσι λαγοκοιμισμένος και αφηρημένος!...
avatar
Helene
Admin
Admin

Messages : 5698
Date d'inscription : 12/04/2012
Localisation : Athènes- Grèce

Re: Thème 60

Message  Helene le Sam 29 Juil - 12:30

C'est bien dans l'ensemble Yves ! Merci pour les notes


χαυνώσης - χαύνωσης
έκθαμπος - έκθαμβος
άφρος - αφρός


___________________________________________________________________________________________
ΜΕΛΕΤΕΙ ΤΟ ΠΑΝ

Contenu sponsorisé

Re: Thème 60

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 17 Déc - 23:03