Forum de Projet Homère

Forum lié au site Projet Homère sur la langue grecque

Bienvenue sur le forum de Projet Homère !!!!! Ceux qui désirent participer sont priés de s’inscrire

Thème 784

Partagez
avatar
Helene
Admin
Admin

Messages : 5402
Date d'inscription : 12/04/2012
Localisation : Athènes- Grèce

Thème 784

Message  Helene le Mer 23 Mai - 17:16

Voici la suite des paysans




Si vous voulez repasser la rivière, je vas vous donner la main... Ah ! ça m’est bien égal de me mouiller, ça m’évite du blanchissage !...
- Et les rhumes ? dit Blondet.
- Ah ! ouin ! Ne voyez-vous pas que le soleil nous a culottés, Mouche et moi, comme des pipes ed ’ major ! Appuyez-vous sur moi, mon cher monsieur.... Vous êtes de Paris, vous ne savez pas vous tenir sur nous roches, vous qui savez tant de choses... Si vous restez longtemps ici, vous apprendrez ben des choses dans el livre ed ’ la nature, vous qui, dit-on, escrivez dans les papiers-nouvelles .






Afin de permettre aux niveaux plus faibles de participer au thème.
La phrase à traduire ----- donner la main... ---
Les plus forts iront jusqu’au bout


Dernière édition par Helene le Jeu 24 Mai - 4:50, édité 1 fois


___________________________________________________________________________________________
ΜΕΛΕΤΕΙ ΤΟ ΠΑΝ
avatar
Yves
Modérateur
Modérateur

Messages : 1859
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 77
Localisation : France (Drôme) et Péloponnèse

Re: Thème 784

Message  Yves le Mer 23 Mai - 23:30


"Αν θέλετε να ξαναδιασχίσετε το ποτάμι, θα σας δώσω το χέρι... Στο κάτω κάτω δε με νοιάζει το μούσκεμα, έτσι γλιτώνω από τη μπουγάδα !...
-Μπορεί να κρυολογήσετε, είπε ο Μπλοντέ;
-Όχι δα! Δεν είδατε να χάρη στον ήλιο έχουμε, όπως οι πίπες των επιλοχιών, ένα στρώμα κάρβουνου !-Ακουμπήστε πάνω μου, αγαπητέ μου κύριε... Είστε από το Παρίσι, γι΄ αυτό δεν ξέρετε να σταθείτε στα πόδια σας πάνω στα βράχια μας, εσείς που ξέρετε τόσα... Άμα παραμείνετε εδώ πολλή ώρα, θα μάθετε πολλά πράγματα στο βιβλίο της φύσης, εσείς που, φαίνεται, γράφετε στα ενημερωτικά φυλλάδια."
avatar
Helene
Admin
Admin

Messages : 5402
Date d'inscription : 12/04/2012
Localisation : Athènes- Grèce

Re: Thème 784

Message  Helene le Jeu 24 Mai - 18:25

Yves c’est plutôt bien dans l’ensemble



οι πίπες - vraiment il faut éviter d’utiliser cette forme car c'est un terme qui a mal évolué en grec et la phrase ne va trop bien de toute façon



Voici une autre proposition

"Αν θέλετε να διασχίσετε πάλι το ποτάμι, θα σας δώσω το χέρι... δεν με νοιάζει καθόλου να βραχώ, έτσι αποφεύγω το πλύσιμο ρούχων (πλυντήριο) !...
-Και αν κρυολογήσετε, πρόσθεσε ο Μπλοντέ;
Ωχ! Λέτε ! Δεν είδατε ότι ο ήλιος είναι με το μέρος μας - Ο Μους και εγώ νιώθουμε σαν ταγματάρχες που καπνίζουν πούρο !-Στηριχτείτε επάνω μου, αγαπητέ μου κύριε... Είστε από το Παρίσι, γι΄ αυτό δεν ξέρετε να σταθείτε όρθιος πάνω στα βράχια μας, εσείς που ξέρετε τόσα πράγματα... Αν παραμείνετε για μεγάλο χρονικό διάστημα, θα μάθετε πολλά πράγματα στο βιβλίο της φύσης, εσείς που γράφετε στις εφημερίδες ."



Note
Πλυντήριο est aujourd’hui utilisé pour machine à laver cependant en Grèce on utilisait le terme pour le lavage au lavoir - μπουγάδα est plus vulgaire


Dernière édition par Helene le Ven 25 Mai - 12:26, édité 1 fois


___________________________________________________________________________________________
ΜΕΛΕΤΕΙ ΤΟ ΠΑΝ
avatar
Yves
Modérateur
Modérateur

Messages : 1859
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 77
Localisation : France (Drôme) et Péloponnèse

Re: Thème 784

Message  Yves le Jeu 24 Mai - 21:15


Les mots, Hélène, ont dans toutes les langues, des sens multiples. Ici, tu ne rends pas du tout le sens du texte de Balzac. Culotter une pipe signifie la fumer pendant suffisamment de temps pour que le culot soit charbonné, alors elle est bien meilleure à fumer. L'auteur veut dire que le père Fourchon et son fils ont la peau tannée et épaisse comme le culot d'une pipe qui a beaucoup servi. Que le mot pipe ait des sens seconds, voire sexuels, d'ailleurs dans le Babiniotis ce sens est mentionné, ça n'interdit pas son utilisation dans les autres sens. Tu as traduit par cigare, mais cette traduction ne rend pas du tout la pensée de Balzac. A la rigueur, pour les esprits sensibles qui pourraient être choqués à l'évocation du mot pipe, alors on pouvait mettre τσιμπούκι. Comme tu as traduit toi, ça voudrait dire que le père Fourchon et Mouche se sentent des personnages importants, comme des commandants qui fument le cigare. La traduction sur le Net du roman par Γκοβοστής est plus proche de la pensée de Balzac. Hélène, excuse-moi si je m'enflamme, mais j'ai été fumeur de pipe pendant 20 ans et des pipes, j'en ai culotté pas mal. Et qand elles sont trop culottées, qu'il n'y a plus assez de place pour loger le tabac, tu les déculottes. Excuse-moi, j'ai peur d'avoir été grossier ! Laughing
Mais je veux bien croire que la façon dont j'ai traduit la phrase n'est pas bonne. Wink Ce cher Honoré de Balzac rirait à gorge déployée, s'il était encore vivant, de tout ce tapage sur le mot pipe . Wink
avatar
Helene
Admin
Admin

Messages : 5402
Date d'inscription : 12/04/2012
Localisation : Athènes- Grèce

Re: Thème 784

Message  Helene le Ven 25 Mai - 4:53

Yves il se trouve que les termes qui passent dans une autre langue évoluent différent – « pipe » au départ en grec était synonyme de πούρο dans la version populaire – Aujourd’hui il se trouve qu’il a une connotation pratiquement exclusivement sexuelle- c’est pour cela qu’il faut éviter de l’utiliser
Il existe certainement des traductions de Balzac et autres auteurs en grec notamment à la Médiathèque de l' Institut Français où l’on y trouve même plusieurs versions dans de nombreux cas mais cela ne change rien à la signification de pipe – Et cette phrase ne va pas bien en grec même si elle va en français - Il ne suffit pas de traduire textuellement l'idée de Balzac une traduction ignorant le lecteur Grec ne peut être acceptable.
- De toute façon la traduction est indépendante pour chacun, l' important est de me pas ressembler à une traduction pour etre reussie.


___________________________________________________________________________________________
ΜΕΛΕΤΕΙ ΤΟ ΠΑΝ
avatar
Helene
Admin
Admin

Messages : 5402
Date d'inscription : 12/04/2012
Localisation : Athènes- Grèce

Re: Thème 784

Message  Helene le Ven 25 Mai - 13:06

Je réponds à retardement sur un point que je n’avais trop faiτ attention
Un conseil évite de trop lire le Babiniotis – Dans la Bibliothèque Homère tu trouveras le Dimitrakos en 15 tomes qui est l’œuvre la plus complète et la mieux faite sur la langue grecque-ce n'est pas pour rien que j'ai les placés – Pour avoir le cœur net c’est simple puisque tu es en Grèce- va chez amis des Grecs ne sachant pas le français et parle-leur de pipes sans parler du texte de Balzac tu verras la réaction - cela t’en dira beaucoup plus long quoi que dise Babiniotis. Ce qui m’intéresse dans la traduction Yves c’est que le texte paraisse avoir été écrit directement en grec sinon ce n’est pas une bonne traduction - traduire une langue c’est aussi traduire une autre mentalité ce qui fait rire un Français ne fera pas forcement rire un Grec et aussi l’inverse. Quant aux grossièretés je les ‘évites autant en grec qu’en français qui personellement ne me font pas rire tout comme les mots d'emprunt qui donnent moins de précisions à notre langue -


___________________________________________________________________________________________
ΜΕΛΕΤΕΙ ΤΟ ΠΑΝ
avatar
Yves
Modérateur
Modérateur

Messages : 1859
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 77
Localisation : France (Drôme) et Péloponnèse

Re: Thème 784

Message  Yves le Sam 26 Mai - 2:05

Si le problème est le mot πίπα, Hélène, il suffit de lui trouver un synonyme, en grec il doit bien y en avoir un. Une fois ce synonyme trouvé, il ne reste plus qu'à traduire au plus près la pensée de Balzac, car pour moi, une traduction qui se respecte doit aller dans ce sens. Ici il s'agissait d'une comparaison entre la peau des deux paysans qui n'est pas celle d'un citadin,elle est épaisse, accoutumée aux intempéries, au soleil,elle est comme un cuir qui protège, un culottage de pipe , c'est à dire une couche charbonneuse. Est-ce qu'il est impossible de le dire en grec ?
Quant à ta proposition d'aller chez mes voisins pour leur parler de pipe, je suppose que si j'y vais en fumant la pipe et qu'ils s'étonnent de me voir fumer, ils vont bien utiliser un mot qui signifiera pipe : πίπα, τσιμπούκι... Les Grecs doivent bien être comme les Français,car chez nous aussi tout le monde ou presque connaît les différents sens du mot , il y a les obsédés qui auront un petit sourire en coin et les autres qui s'adapteront à la conversation, sans problème. Ou alors c'est à désespérer de la race humaine.
Ta proposition de consulter le Dimitrakos est peut-être sage mais je ne veux pas me transformer en rat de bibliothèque et passer ma journée sur les textes. Je consulte le Babiniotis et le Triadafyllidis. Wink
avatar
Helene
Admin
Admin

Messages : 5402
Date d'inscription : 12/04/2012
Localisation : Athènes- Grèce

Re: Thème 784

Message  Helene le Sam 26 Mai - 4:46

On peut tout dire ou n’importe quoi Yves.- oui peut traduire par μια στρώση από κάρβουνο couche charbonneuse mais la même expression textuellement traduite n’ira pas ici en grec dans le contexte du texte même si cela traduit mieux l’idée de Balzac . Quant au terme pipe je pense m’être clairement exprimé sur le pourquoi il faut l’éviter en grec –il existe le terme grec καπνοσύριγγα qui le traduit très bien – mais les grecs plutôt fumeurs de cigarettes et à la rigueur de cigares πουρό aussi le terme καπνοσύριγγα n’est pas trop utilisé


___________________________________________________________________________________________
ΜΕΛΕΤΕΙ ΤΟ ΠΑΝ

Contenu sponsorisé

Re: Thème 784

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 28 Juin - 23:13